Une croissance forte pour Hermès qui relève ses prévisions

Rate this post

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler d’économie et plus particulièrement de la santé financière d’une des plus grandes maisons du luxe françaises, qui se nomme Hermès.

Le sellier Hermès continue en effet de surfer sur une croissance affolante, alors que le monde est aujourd’hui dans une situation économique plutôt difficile : récession en Europe du Sud, stagnation dans le reste de l’Europe, diminution de la croissance en Chine, pas de reprise aux États-Unis, etc.

Une croissance qui accélère au 3e trimestre

La Maison Hermès ne semble pas toucher par la crise, en effet ces principaux concurrents – LVMH ou PPR – ont vu leur croissance à taux de change constant ralentir au dernier trimestre. Celles du sellier parisien ont encore largement augmenté, passant à 848,6 millions d’euros soit +24,2 % en donnée brute et 15,7 % à taux de change constant (contre 13,4 % au second trimestre et 15,4 % au premier semestre). Ce chiffre est en tout cas largement supérieur aux attentes des analystes, qui comme souvent se trompe, qui étaient de 11 %.

Par zone géographique, la croissance est toujours impressionnante en Asie même si en léger ralentissement (+22 %), en Europe elle ralentit (+13 % contre +21 % au 1er semestre) et en Amérique elle accélère (+14 % contre 9 %).

Par division toutes les branches sont en hausse, par ordre de croissance : la bijouterie et les arts de vivre (+65,8 % ou +56 % TCC), les vêtements et accessoires (+30,5 ou +21,1 à TCC), les arts de la table (26,7 % ou +22,2 % TCC), la soie et les textiles (22,8 % ou +14,2 % TCC), la maroquinerie (+20,5 % ou 11,2 % en taux de change constant), , les parfums (+15,3 % ou +13,9 % TCC) et l’horlogerie (14,5 % ou +6,2 % TCC).

Pour vous rendre compte de la bonne santé financière du groupe, il nous suffit de comparer les chiffres à celui de ces deux grands concurrents français PPR et LVMH. Le pôle luxe de PPR a fait +24,3 % de croissance à 1593 millions d’euros, soit +11,9 % à périmètre et taux de change comparable. Pour LVMH, la croissance était seulement de 5 % pour le pôle Mode et Maroquinerie et de 2 % pour le pôle Montres et Joaillerie.

Sac Kelly marron Hermes

Sur 9 mois : +22 % de croissance

La croissance de la marque du Faubourg Saint-Honoré est très forte pour les 9 premiers mois de l’année 2012, avec 22,7 % de croissance (15,5 % à taux de change constant) pour un chiffre d’affaires de 2,44 milliards d’euros.

Ces chiffres sont encore plus impressionnants quand on sait que l’année 2011 était déjà une année exceptionnelle pour Hermès, avec un chiffre d’affaires record de 2,84 milliards d’euros (+18 %), ainsi que des bénéfices eux aussi en très forte croissance.

Hermès relève encore ses prévisions

Cela devrait plaire encore aux investisseurs et nous montre que la marque française reste sur une très bonne pente, car elle vient de relever ses objectifs de croissance pour l’année en cours. Hermès table désormais sur 13 % de croissance contre 12 % prévue en aout (en taux de change comparable). Les analystes espèrent même plus au vu des chiffres des 9 premiers mois.

Côté rentabilité, elle serait comprise entre celle de 2012 (27,8 %) et celle record de 2011 (31,2 %).

www.hermes.com

Montre Hermès

SHARE
Cofondateur de Luxebytrendy avec Chloé, Nicolas a toujours été passionné par l’univers du luxe et aussi de la mode. Nicolas aime tous ce qui touche à l’univers du luxe et particulièrement l’horlogerie de luxe et le high-tech haut de gamme. Pour vous informer sur les dernières actualités du monde du luxe, Nicolas n’hésitera pas à rechercher les actualités les plus intéressantes du secteur pour vous les faire découvrir. Issu d’une école de commerce parisienne, Nicolas n’hésitera pas à vous tenir informé de l’actualité du secteur du luxe et de l’horlogerie, mais aussi à vous raconter l’histoire et l’univers des plus grandes maisons du luxe…