Disparation de Michel Herbelin, un grand nom de l’horlogerie Made in France

Fondateur Michel Herbelin

Le fondateur de la marque éponyme, Michel Herbelin est décédé le 20 décembre 2012 à l’âge de 92 ans. C’est avec lui la disparition d’un grand nom de l’horlogerie française, même si rassurez-vous la marque qui porte son nom n’est pas prêt de fermer.

J’ai donc décidé de profiter de cette triste actualité horlogère pour vous faire découvrir l’homme qui fonda cette marque, ainsi que la maison horlogère qui porte son nom.

Michel Herbelin : le protecteur de la culture horlogère française

Né le 7 décembre 1921 dans le village de Charquemont dans le Jura français (département du Doubs), Michel Herbelin est le fils de parents qui tiennent un bar-tabac. Cependant, il choisit de ne pas suivre la trace de ces parents et de devenir horloger, car il est attiré par la précision et l’exigence de cet univers. Après des années d’études en horlogerie et après avoir travaillé quelque temps dans une petite entreprise horlogère locale, Michel Herbelin décide en 1947 de créer sa propre marque de montre. Son but est simple, il ne veut pas voir disparaître la culture horlogère de sa région et il veut produire des montres d’une qualité irréprochable.

Logo Michel Herbelin

De 1947 à 1965, il produit ses montres et les vends sous le nom de « Impec », pour montrer le côté impeccable de ses créations. Il acquiert très vite une très bonne réputation dans les montres mécaniques. C’est à partir de 1965 que la marque va porter le nom de son fondateur et elle va ensuite petit à petit s’internationaliser sous l’égide de son fils Jean-Claude Herbelin.

Vraie PME familiale, la marque Michel Herbelin est de plus en plus dirigée par les fils du fondateur, Jean-Claude et Pierre-Michel Herbelin. Cela va permettre à monsieur Michel Herbelin de prendre sa retraite dans les années 80 et de profiter de son autre passion, la mer et les bateaux, une passion transmise aussi à ses enfants. D’ailleurs l’amour de la navigation et du nautisme est visible sur la très belle collection Newport.

Michel Herbelin Newport

Le fondateur et horloger Michel Herbelin s’était donc installé à Carqueiranne dans le Var, loin du rude climat jurassien, pour profiter de sa retraite et il s’est éteint à 92 ans. C’est donc une page qui se tourne pour Michel Herbelin, mais aussi pour l’horlogerie française.

La Maison Michel Herbelin, une icône de l’horlogerie française

Cette marque est assurément une véritable icône de cette industrie qui a connue de nombreuses et violentes crises. Aujourd’hui, c’est même une des rares marques qui fabrique ses montres en France, comme l’a rappelé en octobre dernier le Ministre du Redressement Productif Arnaud Montebourg.

Une Parisien Magazine Arnaud Montebourg et le Made in France

La marque de Charquemont a en effet bénéficié d’un formidable coup de pub avec la Une du Parisien Magazine sur le Made in France, montrant M Montebourg avec une marinière Armor-Lux, un robot Moulinex et une montre Michel Herbelin !

Alors bien sûr, certaines personnes vont encore dire que la marque du Haut-Doubs ne produit pas en France, vu que les mouvements proviennent de Suisse (ETA ou Ronda) et que la plupart des autres pièces proviennent de Suisse, voir d’autres pays. Cependant, il est important de savoir que l’industrie horlogère est ultra dominée par la Suisse dans le moyen haut de gamme, ainsi que dans luxe. Seules quelques marques arrivent à résister aux Suisses comme le japonais Seiko ou quelques manufactures allemandes.

Michel Herbelin est donc une marque, qui même si elle utilise des pièces étrangères, assemble en France – à Charquemont dans le Doubs – des montres d’une très grande qualité par rapport à leur prix relativement modeste (à partir de 300 euros environ). L’horloger fait aussi vivre 80 salariés dans cette petite commune perdue dans le Jura, vend 90 000 montres par an et réalise un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros, dont 50 % à l’exportation.

Alors si vous voulez des montres avec un mouvement français, c’est toujours possible, mais il vous faudra dépenser au minimum 6000 euros pour acquérir une Pequignet Royale (Rue Royale, Royal Grand Sport, Paris Royal ou Moorea Royal Triomphe) avec son fabuleux mouvement Calibre Royal, fabriqué par la manufacture E. Pequignet. À ce prix, vous aurez accès à de la haute horlogerie, mais malheureusement tout le monde ne peut pas s’acheter une toquante à ce prix.

Pequignet Rue Royale

SHARE
Passionné depuis toujours par la mode et du luxe, Alexandre nous fait partager son addiction pour ces univers à travers des actualités présentant des produits et évènements à ne pas louper selon lui. Irréductible fan du secteur horloger suisse, il explore chaque jour le web de long en large pour vous faire découvrir les plus beaux gardes temps. Issu d’une école de commerce parisienne, il ne manquera pas non plus de vous tenir au courant des dernieres news économiques brulantes concernant les grandes maisons du luxe.