La maroquinerie de luxe sans cuir 

La maroquinerie de luxe est un domaine d’activité qui repose sur des traditions de fabrication séculaires. Toutefois, aujourd’hui ce secteur fait face à des modes de consommation changeants, à commencer par la montée en flèche de la demande pour des articles de luxe sans cuir. De quoi s’agit-il ? D’où vient cette demande ?

Pourquoi vouloir opter pour du sans cuir ?

Dans la conscience collective, on a tendance à penser que l’industrie du cuir n’est qu’un prolongement de l’industrie de la viande. On imagine que le cuir de nos chaussures et sacs provient des animaux abattus pour la viande, et que c’est finalement une façon d’utiliser la peau de l’animal – que les consommateurs ne mangent pas – pour que rien ne soit gâché. Mais malheureusement, la réalité est tout autre. Le cuir est une industrie bien à part, qui élève les animaux à l’abri des éléments de la nature pour que la peau de ceux-ci soit la plus belle possible. Cela suppose que les animaux soient élevés en captivité pour la fabrication de sacs et chaussures en cuir.

Le choix de la maroquinerie de luxe sans cuir repose donc sur la volonté d’encourager des méthodes de production plus durables et éthiques que celles de l’industrie du cuir.

sac sans cuir 2

Un changement historique : le refus de la fourrure

Aujourd’hui, de très nombreuses personnes boycottent entièrement les manteaux et accessoires de fourrure pour des raisons éthiques. Pourtant, cela n’a pas toujours été le cas et c’est même une tendance récente ! Il y a encore 50 ans, les hommes achetaient fréquemment des manteaux de fourrure à leurs femmes. En France et ailleurs en Europe, on a largement laissé tomber cette mode, même si on trouve encore sur le marché des vestes en fourrure ou ayant un col en peau de lapin, racoon ou vison, entre autres.

De nombreux consommateurs préfèrent désormais la fausse fourrure qui n’a souvent rien à envier à la fourrure véritable, tant qu’elle est de qualité. Mais à l’heure où la fausse fourrure fait fureur, on opte moins souvent pour le « faux cuir » en faisant son shopping. Pourtant, avec la montée en puissance du végétalisme (le refus de consommer des produits d’origine animale), les marques proposant des produits alternatifs pullulent sur le marché de la maroquinerie.

Alors comment expliquer cette tolérance vis-à-vis du cuir face au refus de la fourrure ? La réponse réside, comme souvent, dans le marketing. Des années de publicités ont relayé un message simple : cuir rime forcément avec qualité. Pourtant, il existe des niveaux de qualité très différents pour cette matière. Tous les cuirs ne se valent pas ! Aussi, le cuir n’est pas la seule matière durable pour la maroquinerie de luxe. Il existe notamment du « cuir végétal » et du simili cuir synthétique. Voyons donc de quoi il s’agit !

chaussures sans cuir

Cuir végétal vs cuir synthétique

Le cuir végétal peut être fabriqué à partir de champignons, de liège, de caoutchouc ou alors de fibres de coton, lin et maïs. Le tissu qui en résulte se travaille à la même manière que le cuir animal mais il est cruelty-free (sans cruauté) !

Le cuir synthétique, quant à lui, est fabriqué à partir de fibres de plastique. Mais qui dit plastique ne dit pas forcément mauvaise qualité ! Le simili cuir de grande qualité existe bel et bien dans nos contrées. Il est souvent constitué de polyuréthane (PU) plutôt que de PVC, qui est une matière plus polluante. On enduit souvent le simili cuir d’huile végétale pour l’entretenir et lui donner un aspect brillant.

On fabrique les mêmes produits en cuir végétal ou synthétique que dans la maroquinerie dite « classique ». On retrouve des chaussures, sacs, pochettes et autres accessoires du quotidien fabriqués avec ces cuirs alternatifs.

Quelques marques à découvrir dans l’univers de la maroquinerie de luxe sans cuir : Good Guys, Matt and Nat, Alexandra K, Beyond Skin, Stella McCartney

SHARE