Le Gala du Met 2017 : rendez-vous chic et glamour

Lundi 1er mai 2017, le Met Gala a eu lieu à New York et, comme chaque année, il s’agit du rendez-vous incontournable des stars. Chic, glamour et luxueux, cet événement a, une fois de plus, fait parler de lui. Au cœur des discussions :les tenues et accessoires sulfureux et originaux des stars sur le tapis rouge.

Présentation du gala

Le Metropolitain Museum Gala a été fondé en 1946. Initialement appelé le Costume Institute Gala, cet événement est l’un des plus importants de l’année. En effet, il s’agit d’un gala de charité organisé le premier lundi du mois de mai au sein du célèbre musée new-yorkais : le Metropolitan Museum of Art, situé sur la 82ème rue près de Central Park à Manhattan. En 2015, la soirée avait permis de récolter environ 10 millions de dollars. Le Gala du Met correspond également à l’ouverture de l’exposition annuelle du Costume Institute, fondée en 1937.

Le dîner caritatif permet de réunir près de 700 invités triés sur le volet par la rédactrice en chef du magazine de mode Vogue : Anna Wintour. Grâce à elle, le Gala a été dépoussiéré et est devenu ce qu’il est aujourd’hui : un réel acteur et moteur de l’industrie de la mode.

met4

Thème et dresscode

Comme tous les galas, il y a un dresscode à respecter. Ici, les convives doivent être en accord avec le thème de l’exposition du Costume Institute. En 2016, il s’agissait du thème suivant :  « La main et la machine : la mode à l’ère technologique ». En 2015, le thème était la Chine, et en 2014 le couturier Charles James fut à l’honneur. Cette année, c’est la créatrice Rei Kawakubo de la marque Comme des Garçons qui a été mise en avant, ce qui nous a valu des tenues époustouflantes et loufoques comme la robe ultra-structurée de Rihanna ou encore la combinaison rembourrée d’Helen Lasichanh, la femme de Pharrell Williams.

met-1

Jamais sans bijou

Qui dit robes de rêves et de créateurs dit parures de bijoux. En effet, que serait le Gala du Met sans diamant autour du cou ou encore sans or au poignet ? Cette année encore, les stars nous ont étonnés avec leurs pièces de joaillerie toutes plus précieuses les unes que les autres. Simples ou originales, raffinées ou exorbitantes, discrètes ou tape-à-l’œil… retour sur les parures scintillantes des invités !

L’actrice américaine Reese Witherspoon confirme son partenariat et son amour pour la marque new-yorkaise Tiffany and Co en arborant de somptueux pendants d’oreilles en diamants, tout comme Selena Gomez qui, elle, porte un collier shoker en rhodolite et diamants de la collection Blue Book de 1982. Depuis maintenant plusieurs années, la It Girl Black Lively ne voit plus que par la créatrice Lorraine Schwartz, avec d’imposantes et ultra-féminines boucles d’oreilles, mais également des bagues en saphir et en diamants afin d’être en parfait accord avec les plumes bleues de sa robe. Black Lively n’est pas la seule a avoir été séduite par cette jeune créatrice. En effet, Salma Hayek porte, quant à elle, une parure en émeraude. La marque de haute-joaillerie américaine Harry Winston a été aperçue sur plusieurs stars telles que Jennifer Lopez qui, à elle seule, porte 150 carats de diamants avec au total deux bracelets, quatre bagues et de magnifiques boucles d’oreilles.

met-2

Le Met Ball c’est aussi l’occasion de porter des créations exceptionnelles et insensées. La chanteuse Cassie porte un bijou d’oreille plutôt imposant du designer indonésien Rinadly Yunardi. Toute en diamants et faite sur-mesure, cette boucle d’oreille en forme de soleil a fait sensation sur le tapis rouge. 3 millions de dollars, c’est le prix exorbitant des boucles d’oreilles pourtant discrètes et non imposantes signées Lorraine Schwartz et portées par Rita Ora.

Sans-titre-2

Cette nouvelle édition du Metropolitain Museum Gala nous a donc réservé de belles surprises, tant au niveau vestimentaire avec des tenues toujours plus folles et extraordinaires qu’au niveau joaillerie avec des pièces d’exception.

SHARE