Les modèles de luxe qui ont laissé leur empreinte sur le Salon de Genève

Pendant dix jours, du 9 au 19 mars, le Salon de Genève a ouvert les portes du Palexpo à pas moins de 700 000 visiteurs venus jeter un œil aux quelques 175 nouveaux modèles présentés, dont près de 150 premières mondiales. Cette 87e édition peut donc être légitimement considérée comme un succès, d’autant que la grande majorité des constructeurs ont répondu présent – y compris dans le segment du luxe. Tour d’horizon de la manifestation et zoom sur quelques modèles qui ont fait rugir les moteurs des visiteurs !

Ça roule de mieux en mieux pour le Salon de Genève

Après un Mondial de l’Auto à Paris largement boudé par les marques les plus emblématiques du segment luxe, le Salon de Genève a remis les pendules à l’heure – quoi de plus normal, de la part du pays de l’horlogerie ? La 87e édition de la manifestation a en effet attiré l’essentiel du gratin des constructeurs automobiles parmi ses 180 exposants : si l’on excepte Mini, ils sont tous venus rouler des mécaniques dans les allées du Palexpo, y compris les Lamborghini, McLaren et autres Bentley qui avaient préféré prendre une déviation au moment de la grand-messe parisienne.

Faut-il y voir un manifeste ? Le troisième rendez-vous européen (après Paris et Francfort) attire chaque année un volume toujours plus important de visiteurs (+ 0,4 % par rapport à l’édition 2016), tandis que son rival français connaissait l’année dernière une baisse inquiétante de la fréquentation.

Le fait est que le Salon de Genève confirme sa place centrale dans le jeu automobile européen, notamment parce qu’il reste le lieu privilégié du luxe : les constructeurs continuent de venir y présenter leurs supercars haut de gamme alors qu’ils ont tendance à regarder les salons rivaux dans le rétroviseur. La raison, cependant, n’a peut-être rien à voir avec le fait que le Salon de Genève est aussi le plus convivial dans son genre : il faut plutôt la chercher du côté de la présence des stars du showbiz et de visiteurs capables de signer des chèques comprenant plus de zéros que tous les moteurs réunis comptaient de chevaux !

Notre sélection des nouveautés luxe les plus emblématiques présentées à Genève

Reste qu’on ne va pas bouder son plaisir : le Salon de Genève étant réputé aussi bien pour la beauté de ses carrosseries que pour la puissance de ses moteurs, c’est toujours avec un plaisir démultiplié qu’on en explore les allées, à la recherche des sportives et des modèles luxe présentés pour la première fois en Europe.

Voici donc les 5 nouveautés du Salon qui nous ont tapé dans l’œil cette année.

Salon de Geneve 2

La Lamborghini Huracan Performante. Cette déclinaison de la supercar Lamborghini pèse 40 kg de moins grâce à la présence de carbone forgé sur sa carrosserie. Pour autant, ce n’est pas cet allègement qui lui a permis de devenir la voiture de production la plus rapide (sur le circuit du Nürburgring en octobre dernier) : parions plutôt sur un moteur V10 5,2L affichant 640 ch, de quoi atteindre les 100 km/h en 2,9 secondes pour une vitesse de pointe de 325 km/h (la vélocité d’un TGV, en somme). Il se murmurait au Salon de Genève que Lamborghini pourrait se relancer dans l’univers des sports mécaniques, et bien que les représentants de la marque soient restés discrets à ce propos, cette Huracan Performante semblerait orienter la réponse du côté positif !

Salon de Geneve 3

La Mercedes-AMG GT Concept. Ce coupé 4 portes à l’allure plus que séduisante cache un moteur V12 hybride de plus de 800 ch sous le capot, couplé avec un système EQ Power destiné à apporter un gain de puissance et de réactivité. La patte AMG est reconnaissable dans chaque centimètre carré de ce modèle long et musculeux, au design splendide et aux lignes parfaitement fluides, le tout agrémenté d’un ton rouge brillant qui renforce encore l’aspect dominateur de la bête. Reste à savoir si les modèles de série jouiront d’une mécanique aussi enlevée – réponse l’année prochaine !

Salon de Geneve 4

La Porsche Panamera Turbo Sport Turismo. Une version break de la Panamera, était-ce bien raisonnable ? La présentation du véhicule incriminé durant le Salon de Genève permet désormais de répondre avec clarté : oui ! mille fois oui. En conservant les mensurations d’une Panamera classique, soit un peu plus de 5 mètres de long, Porsche est parvenu à proposer trois places sur la banquette arrière et un surplus de 50L dans le coffre, tout en déployant un intérieur aussi raffiné que d’habitude – une invitation à se glisser derrière le volant. Pour le moteur, on aura le choix entre les différentes motorisations de la version berline (entre V6 et V8).

Salon de Geneve 5

La Ferrari 812 Superfast. Le constructeur italien fêtait ses 70 ans cette année, et a souhaité pour l’occasion faire profiter le Salon de Genève de sa toute nouvelle Ferrari 812 Superfast, la remplaçante de la F12 Berlinetta. Ici, pas d’hybridation, non monsieur ! Les amateurs de moteurs qui grondent pourront profiter d’un modèle atmosphérique à l’ancienne, un moteur V12 6,3L de 812 ch, bondissant du 0 aux 100 km/h en 2,9 secondes, pour une vitesse potentielle de 340 km/h. Pas question pour autant d’oublier l’intérieur sport, doté notamment d’une planche de bord inédite.

Salon de Geneve 6

La McLaren 720S. Voilà une nouveauté… pleine de nouveautés ! Moteur, habitacle, châssis, carrosserie en aluminium et fibres de carbone… Et une progression notable au niveau du moteur, en comparaison avec sa petite sœur la 650S, puisqu’on passe désormais à 720 ch sur un V8 de 4 L ! L’ADN de McLaren se retrouve pleinement dans les finitions, avec un aileron arrière intégré, des échappements en position haute et centrale, ainsi qu’une planche de bord repensée de A à Z agrémentée d’une grande tablette tactile et d’une instrumentation 100 % numérique.

Rendez-vous l’année prochaine pour le Salon de Genève 2018 et des nouveautés luxe toujours plus impressionnantes !

SHARE