Urwerk : la montre du futur à 15 ans

Rate this post

Marque créative par excellence, l’horloger Urwerk est connu pour ses montres futuristes. Ses créations ont un design hors du commun et elles préfigurent une possible évolution de l’horlogerie en changeant complètement notre manière de lire l’heure et le temps.

 

Un peu d’histoire

Montre Urwerk UR-110 RG en orL’histoire de cette marque aux productions uniques a commencé il y a quinze ans, en 1997, quand Felix Baumgartner et Martin Frei décidèrent de créer leur propre marque de montres. Véritable visionnaire, ils vont insuffler un petit vent de révolution dans une industrie horlogère où est ancrée la tradition.

Le nom à la consonance germanique, ne tire pas que son nom de l’origine alémanique des fondateurs de l’horloger suisse. En effet Urwerk provient de Ur, ville de la Mésopotamie antique qui serait à l’origine du découpage du temps que nous utilisons toujours aujourd’hui et de Werk qui provient de l’allemand et signifie l’œuvre ou l’usine.

 

La UR-110, la tradition et l’innovation

C’est toute la philosophie de la marque qui tient à ces deux mots, Urwek est à la fois futuriste, mais aussi garde une certaine tradition.

Montre Urwerk UR-110 ST en acierUn exemple flagrant du futurisme de la marque, c’est bien sûr son système d’affichage de l’heure présent par exemple dans leur dernier modèle la UR-110. Ici,  ce ne sont plus de simples aiguilles qui affichent les minutes, les heures et les secondes, comme cela se fait depuis l’origine de l’horlogerie, mais un système de lecture du temps plus novateur.

Pour son modèle UR-110, Urwerk a choisi un mouvement avant-gardiste, mais aussi très technique. L’heure satellite est indiquée par des chiffres, les minutes sont affichées sur une section latérale à droite graduée de 0 à 60 avec un mouvement descendant. Le mécanisme ainsi créé est la marque de fabrique d’Urwek, il est aussi terriblement attirant pour l’œil et donne l’impression que l’on regarde un planétaire avec ses satellites.

Le design de cette UR-110 est aussi avant-gardiste que son mode de lecture, il est l’œuvre de Martin Frei. Pour la rendre encore plus exceptionnelle la face avant de ce modèle est doté d’une lunette en or. Cela peut paraître bizarre pour une marque aussi futuriste qu’Urwerk, mais pour Felix Baumgartner l’or est une des matières préférées de la marque et avec le titane (matériaux futuriste par excellence) ils sont les deux composants de ses montres uniques en son  genre.

Montre Urwerk UR-110 TTH en tantaleL’UR-110 existe aussi en des versions différentes où le seul changement est le matériau de la lunette. L’UR-110 TTH dispose d’une lunette en tantale, elle est donc plus solide, lourde et épaisse que le modèle traditionnel, car le tantale est très dur, dense et résistant à la corrosion. Son design est aussi renforcé par l’épaisseur très importante de la lunette, avec 4,1 mm elle fait presque le double de la lunette traditionnelle et ses 2,4 mm. Autre version de l’UR-110, la version en acier traité AITIN, dénommée « ST ». La lunette de cette montre Urwerk est en acier avec des sillons tracés dedans.

 

SHARE
Cofondateur de Luxebytrendy avec Chloé, Nicolas a toujours été passionné par l’univers du luxe et aussi de la mode. Nicolas aime tous ce qui touche à l’univers du luxe et particulièrement l’horlogerie de luxe et le high-tech haut de gamme. Pour vous informer sur les dernières actualités du monde du luxe, Nicolas n’hésitera pas à rechercher les actualités les plus intéressantes du secteur pour vous les faire découvrir. Issu d’une école de commerce parisienne, Nicolas n’hésitera pas à vous tenir informé de l’actualité du secteur du luxe et de l’horlogerie, mais aussi à vous raconter l’histoire et l’univers des plus grandes maisons du luxe…