Karl Lagerfeld : retour sur la vie du “Kayser” de la mode

Rate this post

Karl Lagerfeld, le roi de la mode française s’est éteint le 19 février 2019 à Neuilly sur Seine près de Paris pour cause de maladie. Visage emblématique de la célèbre marque de luxe Chanel, il a passé plus de trente ans à refaçonner l’image de cette Maison Haute-Couture mais pas que.

Nous avons souhaité lui rendre hommage en retraçant les temps forts de sa vie d’artiste.

Le parcours atypique d’un créateur hors du commun

Très mystérieux sur sa date de naissance, Karl Lagerfeld est né le 10 septembre 1933 à Hambourg en Allemagne. De son vrai nom Karl Otto Lagerfeld, son père est un homme d’affaire suédois et sa mère prussienne. Très tôt, Karl ainsi que sa mère s’installent à Paris où il suit sa scolarité au lycée Montaigne et où il débute sa carrière comme illustrateur de mode. Dans les années 50, il remporte ex-aequo avec Yves Saint Laurent le premier prix du Secrétariat Internationale de la laine organisé par Woolmark.

A la suite de cette victoire, il devient l’assistant personnel du couturier Pierre Balmain de 1955 à 1962. A partir de 1963, il prend en main la direction artistique de la marque Chloé puis en parallèle, il rejoint l’équipe de la marque Fendi et ce, jusqu’en 1983. Il créé sa propre marque du même nom que lui mais cette dernière ne rencontre pas un franc succès.

Chanel : sa plus grande histoire

C’est alors qu’il prend les rennes en tant que styliste et directeur artistique pour l’ensemble des « collections Haute couture, prêt-à-porter et accessoires » de la célèbre Maison de Luxe Chanel et ce, dans le but de redresser la barre en basant son stylisme sur le noir et le blanc. En effet, depuis la disparition de Coco Chanel, la Maison ne réussit pas à se sortir la tête de l’eau et frôle la fermeture à plusieurs reprises.

Comme tout grand couturier, Karl Lagerfeld choisit la mannequin Inès de la Fressange  pour représenter l’image de Chanel. Elle devient la première mannequin à être autant médiatisée tout en étant associée à une marque de Haute Couture. Même si Inès de la Fressange reste la plus mythique des égéries Chanel, d’autres mannequins, actrices ou encore chanteuses représentent à merveille la marque telles que Keira Knightley, Vanessa Paradis ou encore Kristen Stewart.

Karl Lagerfeld, un artiste complet

Au delà de son amour pour la mode et l’esthétisme, Karl Lagerfeld est également un grand passionné de photographie. Il aime prendre en photo ses égéries et plus particulièrement Inès de la Fressange pour qui il voue une admiration sans limite. Ses thèmes de prédilection : le corps humain et l’univers du luxe. Il remporte alors en 1996 le Prix culturel de la Société allemande de photographie. En 1998, il ouvre la “Lagerfeld Gallery”, consacrée à la photographie et aux livres avec, en sous-sol, une collection de prêt à porter féminin de luxe portant le même nom, dessinée par lui et fabriquée dans son pays natale, l’Allemagne. La marque sera renommée “Lagerfeld Collection sept ans aprèsIl réalise en 2016, un portofolio de 19 artistes dans “Madame Le Figaro” du 15 janvier. Passionné également de littérature, il possède pas moins de 300 000 livres disséminés dans toutes ses résidences de Biarritz, Paris, Rome, Monaco ou encore New-York. Il aimait lire et s’instruire dès qu’il le pouvait et ce, dans toutes les langues qu’il connaissait : anglais, français et allemand.

Homme passionné et artiste surdoué, Karl Lagerfeld n’a eut de cesse de mettre son incroyable talent au profit des plus grandes Maisons de luxe.
SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here