Focus sur la marque Frédérique Constant !

Depuis plus de 30 ans, la marque Frédérique Constant fait parler d’elle sur le marché de l’horlogerie. Originaire de Suisse, nous revenons au sein de cet article sur cette marque d’horlogerie pas comme les autres, qui a su s’imposer sur le marché face à une concurrence chaque année plus rude. Nous abordons les origines de l’entreprise, ses collections qui ont marqué pour leur élégance ou leurs technologies…

Les origines

Tout commence en 1988, avec un couple autoentrepreneur : Aletta et Peter Stas. Leur envie ? Proposer des montres de luxe accessibles au plus grand nombre. Des matières aux formes, tout est pensé pour que les montres respectent les tendances et vieillissent avec le temps, accompagnant leur porteur au fil des générations.

Originaire des Pays-Bas, c’est à Hong Kong, en Asie, que la marque voit le jour. Leurs vacances d’hiver sont en Suisse, pays de l’horlogerie de luxe. Grand amateur de la fabrication horlogère, le couple doit se rendre à l’évidence : acquérir une montre exceptionnelle est quasi inaccessible, aux foyers les plus modestes, en Suisse. Ils décident de changer les choses ensemble. 

Une montre marquée par l’histoire du couple

C’est un pari osé que se lance ce couple. Créant un design originel, intemporel et moderne, la marque commence à prendre ses marques. Ensemble, ils affrontent un terrain déjà dominé par des montres de luxe.

Pour raconter leur propre histoire et sortir du lot, le couple décide de nommer la marque Frédérique Constant. Frédérique est le prénom de la grand-mère d’Aletta, Constant le prénom du grand-père de Peter. Une manière originale de rendre hommage à leur proche et qui entoure la marque d’une identité forte, unique en son genre.

En 1992, la première collection du couple sort. Classique, mais efficace, la montre de luxe marque pour son prix, qui défia toute concurrence.

En 1994, la marque affirme une nouvelle fois son identité, en créant le 1er heartbeat, signature forte qui va marquer le monde horloger suisse de l’époque.

Un développement international

En 1997, le couple confère ses lettres de noblesse à la marque, en rapatriant la marque en Suisse. Le couple quitte définitivement Hong Kong, pour s’installer en Suisse, précisément à Genève. Un choix logique et qui renforce, une nouvelle fois, son image de marque. C’est à ce moment précis que de nombreux amateurs de montres suisses s’intéressent à la marque, qui n’est plus signée Made in China.

Sans attendre, cette même année, une stratégie globale se met en place autour de la marque emblématique. À cette occasion, la marque est invitée au Baselworld (salon international de l’horlogerie de Bâle en Suisse).  

Son expansion s’affirme en 2000, avec l’émergence de nouveaux locaux à Chêne-Bourg. Frédérique Constant élargit propose de nouvelles modèles pour l’occasion, toujours en lien avec le thème du voyage.

En 2004, la marque s’impose en déposant la création du 1er heartbeat movement.

En 2006, elle devient une manufacture indépendante de 3200m², réparti sur 4 étages. Un workshop, ainsi que des bureaux de contrôle qualité sont ouverts pour l’occasion. De 2006 à 2013, la marque prend son envol, avec la création de plus de 128 000 montres.

En 2014, Frédérique Constant frappe un grand coup avec la sortie du calibre FC 945. C’est aussi le moment où la publicité met en avant ses 10 ans d’indépendance en manufacture.  

Un revirement japonais qui n’entache pas la marque

Rachetée en 2016 par le groupe japonais Citizen, la marque connait une croissance continue.

En 2019, Frédérique Constant devient encore plus indépendant, en se chargeant de toutes les étapes de production des montres proposées. C’est la mise en place de 29 calibres « maison », qui forment à ce jour la signature de la marque.

Elle lance dans la foulée la très connue élégante (et audacieuse) collection Slimline. Sa particularité ? Un mouvement mécanique à remontage automatique FC-775 soit qui ne demande plus d’être remonté quotidiennement. Se plus, vous bénéficiez d’une montre indépendante jusqu’au 1er mars 2100.

D’autres modèles de légende sortent avec le temps, comme la Météorite Tourbillon.  Ce modèle en or rose de 18 carats accompagne un cadran heartbeat en météorite, permettant d’admirer le mécanisme complet de la montre.

Cofondateur de Luxebytrendy avec Chloé, Nicolas a toujours été passionné par l’univers du luxe et aussi de la mode. Nicolas aime tous ce qui touche à l’univers du luxe et particulièrement l’horlogerie de luxe et le high-tech haut de gamme. Pour vous informer sur les dernières actualités du monde du luxe, Nicolas n’hésitera pas à rechercher les actualités les plus intéressantes du secteur pour vous les faire découvrir. Issu d’une école de commerce parisienne, Nicolas n’hésitera pas à vous tenir informé de l’actualité du secteur du luxe et de l’horlogerie, mais aussi à vous raconter l’histoire et l’univers des plus grandes maisons du luxe…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here