Harry Winston nous émerveille avec l’Opus XIII

HarryWinston Opus XIII

La marque de montres Harry Winston était donc bien décidée à surprendre son monde lors du dernier Baselworld. En effet, sa dernière création, une montre mécanique « Opus XIII » n’est pas passée inaperçu. Et pour cause, il s’agit sans doute de l’une des montres les plus originales et étonnante du salon de Bâle. Ainsi, l’Opus XIII défie tout simplement les règles conventionnelles de l’horlogerie avec son affichage de l’heure incroyable. Harry Winston nous démontre une fois de plus que l’imagination des grands horlogers est sans limites !

Opus XIII dôme facetté

Mais comment lire l’heure sur l’Opus XIII ?

Il est vrai qu’au premier abord, cette montre est assez déconcertante. En effet, son affichage n’a rien en commun avec les modèles « classiques » des grands horlogers. Mais alors, comment faire pour lire l’heure me direz-vous ? Les minutes sont représentées par cinquante-neuf aiguilles pivotantes, les heures par onze triangles rotatifs. Une marque rouge sur les aiguilles des minutes indique les écarts de cinq minutes. Celles-ci s’alignent en cercle puis se retirent en même temps dès qu’une heure vient de s’écouler. Les triangles indiquent les heures et pivotent dès que leur tour est passé. Les triangles rotatifs sont disposés sous un dôme central à l’aspect facetté. Cet imposant dôme dissimule en fait le logo Harry Winston, qu’il laisse apparaître toutes les 12 heures, et ceci durant 60 minutes.

Montre Opus XIII par Harry Winston

L’ingénieux système de l’Opus XIII

Les aiguilles de minutes de l’Opus XIII pivotent sur une bague qui comprend 59 pignons, chacun maintenu entre deux rubis. Ainsi, ce modèle compte pas moins de 242 rubis fonctionnels !

L’Opus XIII embarque deux barillets : le premier permet l’oscillation du balancier avec ses 24600 alternances par heures. Le second permet le mouvement des minutes en se déclenchant toutes les 60 secondes. Ainsi, les aiguilles des minutes peuvent pivoter de 40 degrés l’un après l’autre. Au bout de 60 minutes, une seconde bague vient rabattre simultanément les 59 aiguilles.

Concernant les heures, le système est similaire. Une bague fait pivoter le triangle de l’heure écoulé sur 180°.Il disparaît alors sous le dôme et laisse apparaître celui de l’heure suivante. À la 12ème heure, ce n’est pas un nouveau triangle qui pivote, mais le dôme facetté qui s’ouvre et dévoile le logo Harry Winston.

Fond de la montre Opus XIII

Pour terminer, je vous donne quelques détails techniques supplémentaires que vous pourrez retrouver sur le site officiel de la manufacture. Tout d’abord, l’Opus XIII dispose d’une réserve de marche de 35 heures. Le boitier a été réalisé en or blanc 18 carats et le bracelet est en alligator noir cousu à la main. Enfin, sachez que cette montre Harry Winston est une édition limitée, dont seulement 130 pièces ont été produites !

Et pour ceux qui souhaiteraient voir le fameux mécanisme de l’Opus XIII en actions, je vous propose de visionner la vidéo suivante :

Cet article parle de

Vous pouvez aussi être intéressé par

Passionné depuis toujours par la mode et du luxe, Alexandre nous fait partager son addiction pour ces univers à travers des actualités présentant des produits et évènements à ne pas louper selon lui. Irréductible fan du secteur horloger suisse, il explore chaque jour le web de long en large pour vous faire découvrir les plus beaux gardes temps. Issu d’une école de commerce parisienne, il ne manquera pas non plus de vous tenir au courant des dernieres news économiques brulantes concernant les grandes maisons du luxe.

2 COMMENTS

  1. une montre bien intrigante que tu nous propose là^…
    autant je trouve le concept intéressant, autant je ne l’imagine absolument pas à mon poignet^^
    enfin ce n’est que mon avis, peut être qu’elle plaira à d’autres gens???

  2. Sublime montre avec une complication impressionante. Moi personnellement j’aime beaucoup et je voudrais bien l’acheter, mais bon à mon avis le prix ne sera pas donnée !

Comments are closed.