Urwerk présente le premier mouvement mécanique intelligent

Rate this post

Je vous avais déjà parlé de cet horloger suisse aux modèles étonnant par leurs designs et leurs affichages (voir l’article sur les 15 ans d’Urwerk). En mai dernier, à l’occasion de Baselworld 2013, la manufacture – créée en 1997 par Felix Baumgartner et Martin Frei – a présenté un mouvement à tout point de vue révolutionnaire. Ce n’est cependant pas la première fois, que l’horloger Urwerk s’illustre dans l’innovation en Haute Horlogerie avec sa U-Research Division qui a développé par exemple la complication satellite ou l’UR-CC1 avec sa lecture de l’heure linéaire. Avec ce mouvement appelé EMC, la manufacture Urwerk continue donc son chemin à la recherche de l’innovation horlogère. Cela permet aussi à l’entreprise de faire l’actualité des montres et de renforcer un peu plus son image avant-gardiste…

Urwerk EMC

Le concept du Calibre EMC

Ce projet développer par Urwerk et présenté à l’occasion de au salon de Bâle a un objectif : atteindre le Graal horloger, c’est-à-dire créer la première montre mécanique, intelligente et précise. Cette idée de concevoir une montre à la fois mécanique et intelligente est venue, car : «L’interactivité entre une montre mécanique et son possesseur est une thématique qui nous a toujours inspirés », comme l’explique si bien le maître horloger et co-fondateur Felix Baumgartner. Il rajoute d’ailleurs l’objectif réel de l’EMC : « Concevoir une montre mécanique fiable est à la base de notre métier, notre vocation. Nous avions l’envie de pousser l’ambition plus loin, de créer non seulement une montre précise, mais un chronomètre dont la précision de marche pourrait être évaluée et régulée à tout moment par son propriétaire. C’est toute l’idée de notre EMC, elle sera montée et paramétrée de façon standard dans nos ateliers, puis suivant les données de son propriétaire et son lieu de destination – mode de vie, environnement – il sera possible pour son possesseur de procéder à un ajustement pointu.» Kit de présentation de l'EMC Urwerk et ses horlogers ont donc décidé de créer une montre manufacture avec un mécanisme ultra performant, mais surtout avec une fonction intelligente et électronique. Pourtant l’électronique et la mécanique font souvent mauvais ménage dans le cœur des amateurs de montre – comme on a pu le voir avec les montres Autoquartz ou encore le système Springdrive de chez Seiko qui ont tendance à attiser les passions sur les forums spécialisés –, cependant avec son EMC l’électronique et le mécanique ne se mélange, le premier aidant le porteur de la montre pour déterminer sa précision. Chaque utilisateur de ce mouvement EMC d’Urwerk disposera donc d’information sur la précision de son mouvement qui lui permettra de l’ajuster si nécessaire.

Double Barrillet EMC

Présentation du Calibre EMC

Je vais donc vous présenter ce très beau calibre EMC. Il s’agit bien entendu d’un mouvement mécanique avec un balancier très linéaire réalisé en ARCAP (alliage anti magnétique et anti corrosif). Un double barillet permet au mouvement d’emmagasiner 80 heures de réserve de marche pour assurer un certain confort d’utilisation et surtout une performance linéaire dans la durée. Enfin une vis de régulation, accessible via la raquette, permet de modifier la longueur active du spiral.

Vis de régulation EMC

Outre ses éléments originaux que l’on retrouve dans le calibre mécanique à remontage automatique, l’EMC est doté d’éléments de surveillance électronique du mouvement. Un capteur optique enregistre les oscillations du balancier (28 800 alternances par heure), cette information est transmise à une intelligence artificielle capable de calculer la différence entre le balancier et un oscillateur électronique à 16 000 000 hertz.

Ocillateur et balancier de l'EMC

Le calculateur va donc pouvoir afficher l’avance ou le retard pris par la montre et le traduire en seconde. Cette information vitale va donc aider l’utilisateur de la montre a réglé sa tocante. C’est donc une superbe innovation que nous propose Urwerk, cependant l’EMC n’est aujourd’hui qu’à l’état de projet. Car il va falloir miniaturiser le mouvement pour pouvoir l’intégrer dans un boitier de montre boitier. C’est donc au designer Martin Frei et aux ingénieurs de la marque de se pencher sur le problème.

Mouvement Urwerk EMC

Pour ceux que cela intéresse, voici une petite vidéo (en anglais) qui explique le fonctionnement de l’EMC :

www.urwerk.com

Cet article parle de

Vous pouvez aussi être intéressé par

SHARE
Cofondateur de Luxebytrendy avec Chloé, Nicolas a toujours été passionné par l’univers du luxe et aussi de la mode. Nicolas aime tous ce qui touche à l’univers du luxe et particulièrement l’horlogerie de luxe et le high-tech haut de gamme. Pour vous informer sur les dernières actualités du monde du luxe, Nicolas n’hésitera pas à rechercher les actualités les plus intéressantes du secteur pour vous les faire découvrir. Issu d’une école de commerce parisienne, Nicolas n’hésitera pas à vous tenir informé de l’actualité du secteur du luxe et de l’horlogerie, mais aussi à vous raconter l’histoire et l’univers des plus grandes maisons du luxe…